Couture, Podcast

Podcast # 7

Bonjour!

Pas d’article à proprement parlé 😉

J’essaye de revenir écrire bientôt à propos de mon test et des mes chaussures Bastille 🙂

En attendant voici mon 7ème épisode (déjà!) de podcast créatif avec l’inauguration de la partie Tricot et pleeeeein d’erreurs :p

Couture

Aldaia – Pauline Alice

Bonjour,

 

J’ai cousu en janvier ce qui devait être une toile de la robe Aldaia de Pauline Alice dans un jersey qui était destiné à tout autre chose.

Le dit jersey étant ultra fin et transparent, je me suis dit qu’au moins il servirait pour une toile. Sauf que contre toute attente et bien cette première version de ce modèle ne mérite pas de modifications importantes!

Et du coup je l’ai porté pour aller au restaurant le soir de mon anniversaire 🙂 Avec un legging noir et un débardeur dessous ça passe impeccable.

J’ai choisi de faire le haut cache coeur, pas de difficultés sauf avec mon tissu ultra fin au moment de faire les plis. Et j’ai encore fait le boulet en allant trop vite je n’avais pas fait attention au montage donc j’ai dû défaire et refaire 😉 Rien d’insurmontable!

J’ai mis une journée (pour rappel je couds par ci par là entre deux Lego/repas/sieste/Aller retour à l’école (rayer la mention inutile) pour la découper et la coudre, j’ai fait l’ourlet à la recouvreuse plus tard en revanche.

Je suis toujours aussi conquise par les découpes princesse, je trouve que c’est ce qui me va le mieux et surtout je trouve ça très féminin!

Tout ce que je peux dire c’est qu’il me tarde d’en coudre une autre avec une maille de meilleure qualité et densité! Et pour la prochaine je pense tenter un ajustement du buste n’ayant pas le bonnet B pour lequel le patron est taillé 😉

J’allongerai aussi la jupe, je préfère la longueur au genou.

 

Patron: Robe Aldaia – Pauline Alice  (PDF à 6€ et des brouettes lors du Black Friday)

Jersey viscose de chez Bennytex (3,90€ le mètre)

 

Couture, Garde Robe Capsule 2017

Projet de février [Garde-robe Capsule 2017] : Short Châtaigne.

Bonjour,

Je suis un peu en retard pour vous présenter mon short Châtaigne, projet de février dans le cadre de la garde-robe capsule 2017 mais à ma décharge il était terminé avant la fin du mois, le temps ne m’aidant pas à le prendre en photo!

Pas grand chose à dire sur ce modèle, j’ai choisi de faire une toile en 42 et je l’ai donc cousu dans cette taille.
Il est en velours milleraies bleu canard (très étonnant cette couleur n’est ce pas?!) acheté chez Cousette l’année dernière.

J’ai choisi pour contraster un peu de couper les fonds de poche dans un coton de chez Mondial Tissus, ainsi que l’intérieur des rabats arrière et les parementures.

Pas de difficulté particulière si ce n’est un grand moment de solitude avec un pied de biche pour fermeture invisible qui est censé être universel mais qui n’a pas été sur ma machine finalement (quand l’aiguille se plante dans le pied, qui est heureusement en plastique, et bien on peut affirmer que ça ne fonctionne pas! Et un bon grrrr contre Rascol qui soutient mordicus qu’il est universel! Plaie d’argent n’est pas mortelle mais quand même! – Mode agacée OFF – )
Je vais donc être obligée d’investir dans un « vrai » pied pour fermeture invisible!

Après avoir porté le short et pas mal marché avec, j’ai un peu de mal avec le fait que les revers frottent et l’un remonte mais sinon j’adore ce short!

J’en ferai d’autres je pense mais en tentant les bas avec festons 🙂

 

Le voilà :